mardi 25 septembre 2018
Home / Actualités / VA�ux de nouvel an: Didier Brou (PrA�sident du FNDR): « en 2018, que la CA?te da��Ivoire retrouve la paix vA�ritable et la sA�curitA� »

VA�ux de nouvel an: Didier Brou (PrA�sident du FNDR): « en 2018, que la CA?te da��Ivoire retrouve la paix vA�ritable et la sA�curitA� »

VA�ux de nouvel an 2018 du PrA�sident du FNDR

Au moment oA? la��annA�e 2017 sa��achA?ve et que nous entrons dans une nouvelle annA�e 2018, je voudrais souhaiter, en mon nom propre et au nom de ma formation politique, le Front National DA�mocratique et RA�formiste (FNDR), une annA�e de Paix, de Bonheur, de SantA� et ProspA�ritA� A� tous les Ivoiriens et Ivoiriennes.

Nous espA�rons que cette annA�e 2018 soit celle au cours de laquelle nos gouvernants prennent A� bras-le-corps les problA?mes rA�els des Ivoiriens. En effet, nul na��ignore que notre pays a plus que jamais besoin de sA�curitA�, de paix, de rA�conciliation nationale, de cohA�sion sociale et surtout de dA�mocratie vA�ritable.

2017 a A�tA� une annA�e A�prouvante pour le peuple ivoirien, car elle a A�tA� marquA�e par de nombreux maux et scandales. Il sa��agit entre autres des mutineries rA�pA�tA�es dans la��armA�e, du phA�nomA?ne des microbes, des conflits fonciers, du scandale de la��agrobusiness, de la migration clandestine des jeunes ivoiriens vers la��Europe et qui sont vendus ensuite comme esclaves, des revendications sociales qui ont presque paralysA� la��Ecole, et ja��en passe. Ces problA?mes dont la gestion par le gouvernement a laissA� A� dA�sirer ont endeuillA�s des familles et mis A� mal la��A�conomie de notre pays.

En ce qui concerne la dA�mocratie, elle reste encore A� construire car elle est presqua��inexistante en CA?te da��Ivoire. La��opinion a pu observer au cours de la��annA�e 2017, combien les droits de la��homme et les libertA�s publiques ont A�tA� piA�tinA�s dans notre pays. La libertA� da��expression est loin da��A?tre garantie. La justice demeure toujours aux ordres tant elle est incapable da��A?tre A�quitable. La consA�quence, la CA?te da��Ivoire compte encore des centaines de prisonniers politiques et da��exilA�s politiques. Dans ces conditions, la rA�conciliation nationale reste encore un vaste chantier. Ca��est A� croire que les gouvernants prA?chent chaque jour la rA�conciliation du bout des lA?vres mais en rA�alitA�, ils na��en pensent pas un piA?tre mot. Et pourtant, le peuple continue de souffrir. En dA�pit de la performance de notre A�conomie dont se vante le gouvernement, la pauvretA� a atteint des proportions considA�rables au cours de ces derniA?res annA�es et surtout en 2017.

Pour 2018, je souhaite que la CA?te da��Ivoire retrouve la paix vA�ritable et la sA�curitA�, base de tout dA�veloppement A�conomique. Le gouvernement a le devoir de faire en sorte de ramener la cohA�sion sociale da��antan afin que le peuple ivoirien retrouve sa joie de vivre. Il a A�galement la��impA�rieux devoir de redonner la��espoir A� cette jeunesse livrA�e A� elle-mA?me et sans repA?res, A� travers la crA�ation da��emplois, la facilitation de la��insertion professionnelle des jeunes diplA?mA�s en garantissant la��A�galitA� des chances sur le marchA� de la��emploi. Notre pays, la CA?te da��Ivoire, a les moyens et les capacitA�s de relever ces dA�fis. Il faut simplement de la volontA� politique et surtout que les ambitions personnelles des uns et des autres ne prennent pas le pas sur la��intA�rA?t supA�rieur de la Nation.

Bonne et heureuse annA�e A� tous nos compatriotes Ivoiriens et Ivoiriennes et A� tous qui vivent sur le territoire de cette belle nation.

Fait A� Abidjan, le 31 dA�cembre 2017

A�

Le PrA�sident du FNDR

Didier BROU

Check Also

Une A�tudiante simule son enlA?vement pour obtenir une ranA�on de ses parents

Wang Yimei, A�tudiante chinoise dans une A�cole da��art californienne, reconnaA�t avoir voulu soutirer 85.000 dollars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *