dimanche 18 février 2018
Home / Actualités / Succession au trône au RHDP

Succession au trône au RHDP

Au RHDP, les jeux sont en train d’être faits pour la présidentielle de 2020, échéance constitutionnelle dans notre pays. Si au RDR, parti politique fondé sur une base ethnique, religieuse, et régionale, il n’y a pas de doute que c’est un nordiste qui remplacera Ouattara, si par extraordinaire ce dernier venait à renoncer à se représenter, au PDCI, l’autre composant du RHDP, les choses semblent être un peu mélangées.

En effet, des voix autorisées auraient demandé à Konan Bédié, 84 ans de céder la place un plus jeune que lui… Le vieil homme de Daoukro, pour sacrifier à la tradition du plus vieux parti politique de la Côte d’Ivoire, aurait dressé sa liste. Ainsi ses choix porteraient sur son Gnamien Ngoran, son neveu, en premier, sur Charles Koffi Diby, un des argentiers du parti…et pour contenter le vieux clan de Yamoussoukro, sur Augustin Thiam, petit fils d’Houphouet Boigny…et actuel maire de la capitale des Lacs.

Cette tendance à vouloir confiner le PDCI à un parti tribal et clanique fait grincer des dents au sein du parti vert-blanc né à Treichville en avril 1946. Ainsi, Jean Louis Billon, ancien ministre et président suspendu du conseil régional du Hambol est catégorique en déclarant que » c’est une autre génération qui va arriver au pouvoir et je fais partie de cette génération (…) Je compte faire partie de l’équipe qui en 2020 compte faire évoluer la cote d’Ivoire « 

Les jours suivants nous situeront exactement sur la guerre de succession du vieil homme de Daoukro qui ne fait que commencer.

Par Excellence Zadi

Check Also

Assassinat de LÉOPOLD GNAORÉ GOHOUROU: UN CRIME CRAPULEUX MAQUILLÉ EN SUICIDE.

Le témoignage d’un ressortissant ivoirien vivant en France. « Si je n’ai commenté à chaud ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *