mercredi 19 décembre 2018
Home / Actualités / San Pedro/Nabo Clément en difficultés?
Nabo Clément

San Pedro/Nabo Clément en difficultés?

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

Bouéka Nabo Clément. C’est le maire de la commune de San Pedro. Il fut à un moment de sa vie ministre, député et maire. C’était en 2011 avec le changement du régime et dix septième ans de magistrature à la tête de la commune de la capitale du deuxième poumon  économique, la deuxième ville portuaire de la Côte d’Ivoire. De 2003 à 2010 il a été secoué par de nombreuses tentatives de destitution par plus du trois quarts (3/4) de son conseil, suivies d’inspections sur sa gestion dont les résultats n’ont jamais abouti  ni  révélés. Il  y eu  des moments où  il avait été  isolé par ses parents  autochtones kroumen qui lui reprochaient son arrogance…Mais le baobab n’a pas été déraciné par ces nombreuses tempêtes .Même s’il avait conservé le fauteuil municipal en 2012, Anoblé Miézan Félix a fini par lui arracher le poste de député à la faveur des dernières élections législatives, l’affaiblissant et donnant plus de zèle au jeune député qui gagne en popularité et qui  se trouve dans la course à la mairie. Nabo Clément pourra-t-il conserver son fauteuil ?

Bouéka Nabo Clément a été le maire le plus contesté  à ce jour pour sa gestion et ce, d’autant plus que de 2003 à 2010, son conseil municipal  a tenté de le destituer six fois et souvent la communauté autochtone Kroumen s’était soulevée contre lui pour  son attitude .Les uns pour sa gestion et les autres pour injures publics. Passé de Pdci-Rda à Fpi, Il avait utilisé la casquette du rassemblement des Républicains (Rdr) pour gagner l’affection des populations allogènes Malinké et surprendre en remportant les élections municipales en 2000.

Son conseil et lui avaient osé détruire une grande partie du  grand bidonville Bardot pour permettre à des infrastructures modernes de s’y implanter et changer le visage de ville. Cependant trois ans  n’avaient pas passé que sa gestion soit contestée. Il était accusé de vendre le Bardot démoli et  utiliser les fonds à des fins personnelles. L’atmosphère devenait alors tendu et  on jurait de ne plus jamais lui accorder son électorat pour son ingratitude et  son arrogance mais  n’ayant  pas eu de bons chevaux Pdci-Rda ni Fpi, il avait encore surpris la population en passant pour un candidat Rhdp pour conserver son fauteuil, en 2012. En associant Donatien Beugré candidat – au Conseil régional. Ce fut alors l’occasion de se débarrasser de ceux qui lui étaient gênants. Anoblé Félix  du Pdci-Rda et candidat indépendant à la mairie qui avait été  un bon perdant aux dernières  municipales contre Nabo Clément avait réussi à lui arracher  le fauteuil parlementaire.

Un conflit de leadership oppose l’actuel maire au président du conseil régional qui  a été promu  délégué départemental du Pdci-Rda, après la disparition surprise de l’illustre Dénise Auguste Georges. Il s’agit de Donatien Beugré qui se trouve être l’actuel allié du jeune député Anoblé félix. Kla Noman Paul concepteur et président de l’association « Blowa Toro » ou terre de mes ancêtres en langues kroumen pourrait se trouver dans la course aux municipales. Le maire de la commune de San Pedro  est plus que jamais isolé en ce moment. Il se chuchote que cette année  la population lui réserve la plus honteuse des surprises. Mais il faut reconnaître que Nabo clément est très nanti pour avoir morcelé le Bardot et vendu. Il a été ministre et député, il a la carapace d’un grand homme  d’affaires  international. C’est lui  là-même qui n’a pas peur d’acheter la conscience des électeurs avec des millions de francs. Ce sera bientôt la traite des chefs de communautés. Mais ne reconnaissant pas Donatien Beugré comme le représentant du RHDP à San Pedro, sous quelle bannière va-t-il se présenter ? Fera-t-il cavalier seul pour conserver son fauteuil de maire contre l’actuel député et autres petits candidats ? L’histoire le dira. Lets’ wait and see ! Disent les anglais.

 

 

Check Also

UJOCCI / Le président Philip Kla reçu par le DG du Palais de la Culture

Le nouveau président élu de l’Union des Journalistes Culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI), Philip Kla, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *