mardi 25 septembre 2018
Home / Actualités / RA�conciliation nationale: Gnamaka Dogbo Eric (PrA�sident de la FSA) persiste: A� il y a des prisonniers politiques en CA?te da��Ivoire. Il faut les libA�rer A�

RA�conciliation nationale: Gnamaka Dogbo Eric (PrA�sident de la FSA) persiste: A� il y a des prisonniers politiques en CA?te da��Ivoire. Il faut les libA�rer A�

Le Forum de la sociA�tA� civile africaine (FSA) a tenu un meeting le samedi 30 dA�cembre 2017 au terrain Konan Raphael de Marcory Sicogi. Au cours de ce rassemblement, son prA�sident, Gnamaka Dogbo Eric sa��est prononcA� sur divers sujets de la��actualitA� sociopolitique en CA?te da��Ivoire. Il a littA�ralement volA� dans les plumes du pouvoir qui a toujours niA� la��existence de prisonniers politiques en CA?te da��Ivoire.

A�A�FauxA�!A�A� rA�torque la��ex-membre de la galaxie patriotique A� cette assertion du gouvernement. A�A�Il y a bel et bien des prisonniers politiques en CA?te da��Ivoire. Il faut les libA�rer si on veut vraiment la rA�conciliation nationaleA�A�, a-t-il martelA�. Pour lui, tout porte A� croire que les politiques ne veulent pas de la rA�conciliation nationale alors qua��ils en dA�tiennent les clA�s. A�A�Il faut que Ouattara, BA�diA� et Gbagbo sa��asseyent A� la mA?me table pour que la rA�conciliation soit une rA�alitA�A�A�, a-t-il insistA�.

A travers ce meeting qui marque la clA?ture des activitA�s de la FSA, le prA�sident Gnamaka a tenu A�, non seulement, lancer un appel aux politiciens face au pA�ril qui guette la CA?te da��Ivoire plus on approche de 2020 (annA�e A�lectorale), mais surtout A� demander A� la sociA�tA� de se mettre ensemble afin de jouer vA�ritablement son rA?le.

Sans langue de bois, la��orateur a dA�noncA� les maux qui gangrA?nent la CA?te da��Ivoire. Il sa��agit autre autres de la��insA�curitA� grandissante avec le phA�nomA?ne des microbes, la chertA� de la vie, la justice A� double vitesse, le chA?mage des jeunes, la��immigration clandestine et le manque de volontA� politique pour A�uvrer vA�ritablement A� la cohA�sion entre les ivoiriens. A�A�La CA?te da��Ivoire est maladeA�A�, a-t-il rA�sumA� avant de formuler ses vA�ux A� la veille de la nouvelle annA�e.

A� Nous souhaitons que la libA�ration des prisonniers politiques et le retour des exilA�s soit une prioritA� du gouvernement, que les jeunes aient du travail et qua��on na��entende plus parler de microbes ou da��enfants en conflit avec la loiA�A�, a-t-il conclu.

Jean Levry

Check Also

Une A�tudiante simule son enlA?vement pour obtenir une ranA�on de ses parents

Wang Yimei, A�tudiante chinoise dans une A�cole da��art californienne, reconnaA�t avoir voulu soutirer 85.000 dollars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *