lundi 22 avril 2019
Home / Actualités / Punition mortelle: La mère de Yanis remise en liberté, le beau-père reste incarcéré

Punition mortelle: La mère de Yanis remise en liberté, le beau-père reste incarcéré

JUSTICE – Le petit garçon de cinq ans est décédé en février après une punition pour avoir fait pipi au lit…

Elle est sortie de prison mais reste sous contrôle judiciaire, en attendant le procès. La mère du petit Yanis, retrouvé mort le 6 février dernier à proximité d’un canal, à Aire-sur-la-Lys (Pas-de-Calais), a été libérée ces derniers jours, a annoné le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer.

Emilie I., 23 ans, mise en examen pour « abstention volontaire d’empêcher un crime ou un délit », était arrivée à la fin de la durée légale de sa détention provisoire. Son compagnon, Julien M., mis en examen pour « crime et homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans », reste incarcéré.

Puni pour avoir fait pipi au lit

L’affaire avait ému la France entière. Le 6 février, le petit Yanis est mort lors d’une « sanction-punition » : son beau-père l’avait forcé à courir dehors, en pleine nuit, parce qu’il avait uriné au lit. Il avait été contraint de courir sur plusieurs kilomètres, le long d’un canal, tandis que son beau-père le suivait à vélo, selon les premiers éléments de l’enquête.

Le décès du garçonnet serait dû à plusieurs coups de lampe-torche infligés par le beau-père, selon le procureur.

Check Also

UJOCCI / Le président Philip Kla reçu par le DG du Palais de la Culture

Le nouveau président élu de l’Union des Journalistes Culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI), Philip Kla, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *