samedi 21 avril 2018
Home / Actualités / Football : les performances hallucinantes de Mohamed Salah à Liverpool provoquent un malaise chez son ancien club l’AS ROMA

Football : les performances hallucinantes de Mohamed Salah à Liverpool provoquent un malaise chez son ancien club l’AS ROMA

Critiquée pour avoir vendu Mohamed Salah à Liverpool pour «seulement» 50 millions d’euros, bonus compris, l’AS Rome n’a absolument pas l’intention de renvoyer l’image d’un club qui brade ses joueurs. C’est pourquoi la Louve vient d’annoncer la couleur pour le très convoité Alisson Becker.

36 buts en 41 matchs toutes compétitions confondues : depuis son arrivée à Liverpool l’été dernier, Mohamed Salah marche sur l’eau. Deuxième meilleur buteur dans les grands championnats européens derrière Cristiano Ronaldo et ses 37 buts, l’ailier de 25 ans s’est imposé comme la recrue la plus prolifique de l’histoire des Reds sur une première saison. Une superbe affaire car le club de la Mersey n’a déboursé «que» 50 millions d’euros (bonus inclus) pour l’Egyptien.

Au vu de la flambée actuelle des prix, il s’agit d’un montant relativement faible compte tenu de la qualité et de l’apport du joueur. De l’autre côté des Alpes, les prestations XXL de Salah en Angleterre ont valu un flot de critiques à l’AS Rome, accusée d’avoir bradé le Pharaon. Directeur sportif du club de la Louve, Monchi a répondu à ses détracteurs au cours d’une rencontre avec la presse étrangère. Monchi invoque «l’effet Neymar» «Pour comprendre la vente de Salah, il faut comprendre deux choses. D’abord, elle a été faite avant l’effet Neymar, qui a révolutionné le mercato», a mis en avant l’Espagnol. «Ensuite, on devait le vendre avant le 30 juin (à cause du fair-play financier, ndlr). Ceux qui connaissent un peu les affaires savent que ça revient à avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Donc si l’on prend en compte ces deux éléments, je pense qu’on a fait une vente correcte.» Pallotta n’envisage pas un départ d’Alisson «Cela me dérange quand les gens disent que la Roma est un supermarché. Pjanic (cédé pour 32 M€ à la Juve en 2016) avait une clause de départ. Pour Salah, il restait peu de temps au contrat et il voulait s’en aller. Nous n’avions pas le choix», a complété le président des Giallorossi, James Pallotta, dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport.

Déterminé à démontrer qu’il n’est pas un pigeon à plumer, l’actuel 3e de Serie A a donc décidé de hausser le ton pour un de ses joueurs qui sera particulièrement convoité cet été, Alisson Becker (25 ans). «Maintenant, nous avons blindé Ünder et Alisson.

Source: Maxifoot

Check Also

Une étudiante simule son enlèvement pour obtenir une rançon de ses parents

Wang Yimei, étudiante chinoise dans une école d’art californienne, reconnaît avoir voulu soutirer 85.000 dollars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *