mercredi 19 décembre 2018
Home / Actualités / Flavie Flament violée : Le vieillard soupçonné sort du silence !

Flavie Flament violée : Le vieillard soupçonné sort du silence !

Dans son ouvrage La Consolation (paru aux éditions JC Lattès le 19 octobre), Flavie Flament (42 ans) raconte avoir été abusée sexuellement à l’âge de 13 ans “par un photographe mondialement connu”. “Je ne peux pas donner son nom parce que j’ai aujourd’hui 42 ans et que j’avais selon la loi française jusqu’à l’âge de 38 ans pour pouvoir me retourner contre mon bourreau”, a expliqué l’animatrice sur le plateau de Thierry Ardisson samedi dernier. Mais, quelques médias ont laissé fuiter le nom de David Hamilton. Ce qui n’a pas du tout plu au principal intéressé.

Dans son émission Salut les Terriens !, Thierry Ardisson avait dévoilé l’identité du violeur de Flavie Flament. Si le nom a été bipé au montage, on a toutefois pu entendre l’homme en noir déclarer : “Il a aujourd’hui 83 ans. Je ne sais pas s’il regarde la télévision mais t’es un bel enc***, con**** !”

Lewis Hamilton, bien âgé de 83 ans, se dit “indigné” par ce qu’il se passe aujourd’hui. “J’ai pris connaissance des propos diffamatoires circulant à mon sujet depuis plusieurs jours dans certains médias, en ce compris sur des réseaux sociaux. (…) Des journalistes n’ont pas hésité à rapporter d’abominables diffamations, nées d’insinuations et/ou interprétations formulées par l’une ou l’autre personne, anonyme ou non, à l’occasion de la promotion d’un ouvrage au sujet duquel aucun de ces journalistes n’a relevé que ledit ouvrage se présente sur sa seconde couverture comme étant un roman, à savoir une oeuvre de fiction”, a-t-il déclaré à nos confrères du site belge SudInfo.

“Indigné par l’absence totale de respect” de la présomption d’innocence et par “la volonté à peine dissimulée de certains de s’ériger en juges ou procureurs de la rumeur”, David Hamilton a fait savoir qu’il se réservait le droit “de diligenter, en temps voulu, toutes les actions utiles et nécessaires à la défense de son honneur et de sa réputation, ainsi qu’au respect de la déontologie journalistique la plus élémentaire.”

Enfin, le photographe d’origine britannique a conclu en affirmant ne pas être à l’origine des “comportements criminels” qui lui sont imputés.

Le titre est de la rédaction

Check Also

UJOCCI / Le président Philip Kla reçu par le DG du Palais de la Culture

Le nouveau président élu de l’Union des Journalistes Culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI), Philip Kla, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *