samedi 21 avril 2018
Home / Actualités / Une étudiante simule son enlèvement pour obtenir une rançon de ses parents

Une étudiante simule son enlèvement pour obtenir une rançon de ses parents

Wang Yimei, étudiante chinoise dans une école d’art californienne, reconnaît avoir voulu soutirer 85.000 dollars à ses parents. Un scénario qui a très bien marché…Au début.

Un enlèvement avec demande de rançon. C’est le scénario imaginé par Wang Yimei pour obtenir une grosse somme d’argent de la part de ses parents. L’étudiante à l’Art Center College of Design de Pasadena, dans la banlieue de Los Angeles, envoie à ses parents installés en Chine une photo d’elle ligotée et bâillonnée, comme le rapporte le média local Pasadena Star News. Son objectif? Obtenir d’eux 85.000 dollars (69.000€). Ses parents signalent son enlèvement aux autorités locales qui se lancent à sa recherche.

En moins de 24 heures, la police retrouve l’étudiante saine et sauve dans un motel de la ville. Entre-temps, les parents ont effectué le virement de la somme demandée.

La supercherie est rapidement découverte. La jeune femme de 20 ans est arrêtée pour soupçons d’extorsion. Elle a reconnu avoir voulu arnaquer ses propres parents. Gardée à vue, l’étudiante a été libérée contre le versement d’une caution de 30.000 dollars.

 En 2013, toujours aux États-Unis, un étudiant avait simulé son enlèvement, non pas pour obtenir pour une rançon mais pour cacher à ses parents son échec aux examens. Aftab Aslam, inscrit à la Georgia Gwinnett College d’Altanta, s’était réfugié pendant une semaine avant de rentrer par lui-même chez ses parents. Il a maintenu sa version selon laquelle il avait été drogué et tenu en captivité. Le mensonge a été mis à jour après un interrogatoire du FBI. En 2014, Alexandre, un jeune bordelais, a été jugé devant un tribunal correctionnel pour avoir simulé un kidnapping dans son lycée de Libourne quelques mois auparavant. L’administration de son lycée a porté plainte contre le jeune homme et l’un de ses complices.

Check Also

Héritage de Johnny Hallyday : la justice ordonne le gel des biens de l’artiste, mais refuse à Laura et David un droit de regard sur le dernier album de leur père

Le tribunal de Nanterre a rendu sa décision vendredi 13 avril. La bataille juridique autour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *