mardi 23 octobre 2018
Home / Actualités / Culture et Arts / Cameroun: Une mA?re retrouve sa fille sA�parA�e de force aprA?s 16 ans au concert de Charlotte Dipanda
Cameroun

Cameroun: Une mA?re retrouve sa fille sA�parA�e de force aprA?s 16 ans au concert de Charlotte Dipanda

Vraisemblablement le concert deA�Charlotte DipandaA�n’a fait que des heureux malgrA?s l’absence deA�Samuel Eto’o. L’histoire qui va suivre est incroyable, divine A� la fois tragique et heureuse, elle est celle deA�Yolande Marie Ambiana.A�LaA�chanteuse et ex-employA�e de la TA�lA�vision nationale du Cameroun, CTV, la��ancA?tre de laA�CRTVA�etA�installA�e en France pour des raisons de santA� depuis plus de 15 ans.

Comble de malheur, elle est sA�parA�e de ses trois enfants depuis 16 ans, par son ex-A�poux, MaA�tre Charles Tchoungang. En rupture amoureuse depuis, justement, 16 ans, les parents da��Isabelle, Charles-Olivier et PamA�la-CA�line Tchoungang sont toujours en A�guerreA�. A�Yolande Ambiana a tentA� en vain de rencontrer les fruits de ses entrailles. MA?me une lettre ouverte au Cardinal Christian Tumi et une dA�cision de justice en sa faveur na��ont pas suffi pour contraindre la��ancien BA?tonnier de la��Ordre des Avocats au Cameroun de permettre A� ses enfants de rendre visite A� leur gA�nitrice.

Finalement, aprA?s tant da��annA�es de souffrance et da��effort, elle a A�tA� rA�compensA�e hier samedi 10 septembre 2016. A la faveur du concert trA?s couru de la��artiste camerounaise Charlotte Dipanda dans la mythique salle de la��Olympia A� Paris en France, la volontA� divine a permis A� Yolande Ambiana de rencontrer sa fille PamA�la-CA�line, partie de Douala au Cameroun pour le concert de Charlotte Dipanda. A�gA�e aujourda��hui de 19 ans, PamA�la-CA�line Tchoungang avait A�tA� sA�parA�e de sa gA�nitrice alors qua��elle na��avait que trois ans.

Dans un texte publiA� sur sa page Facebook, Yolande Ambiana raconte elle-mA?me les retrouvailles historiques entre une mA?re souffrante et sa fille.

AMBIANCE. A�. L’OPA�RA…

« A�Ah la Famille, A�coutez cette histoire qui est mienne et aujourd’hui nA?tre. Elle est simplement merveilleuse…

Quasiment 16 ans que ma fille cadette CA�line-PamA�la m’a A�tA� enlevA�e, et voilA� qu’elle me fait la surprise d’arriver A� Paris, A� la veille de son dix-neuviA?me anniversaire, invitA�e par une connaissance, A� ce fameux concert de notre Charlotte Dipanda !!!

Sur le chemin de l’Olympia oA? elle se produit, nous convenons ma fille et moi, de nous retrouver tout juste face au Parvis de l’OpA�ra qui se trouve A� deux pas et oA? ont aussi l’habitude de se produire en acoustique de sympathiques et dynamiques chanteurs…

Mais imaginez ma surprise, en la cherchant des yeux parmi la foule perchA�e sur les escaliers de l’OpA�ra, d’entendre en arrivant, une jolie voix de femme un tantinet familiA?re, sortant du micro, et interprA�tant une cA�lA?bre chanson de BeyoncA�…

Je me retourne alors et, qui vois-je, tenant ce micro, lA�, debout sous les ovations ?
Tout simplement mon bout de chou qui, devant l’assemblA�e, me fait la surprise de chanter ici, en me tendant les bras…

A� peine ai-je le temps de me remettre de mes A�motions que le chanteur en titre annonce A� la foule, que je suis une maman qui retrouve son enfant devant eux, ne l’ayant pas revue depuis plus de quinze ans et, me tend son micro sous les regards aussi A�bahis que le mien !

Et voilA� qu’A� deux pas de Charlotte, j’entonne aux quatre vents qui soufflent autour de nous, un digne Hymne A� la Vie pour ma fille, le plus noble qui soit, celui « vA�u nu » glorifier sa naissance A� l’heure indestructible et immuable de la maternitA�…

Devant elle face A� eux, me voilA� comme prise de contractions, susurrante, dA�clamant, hurlant presque et finalement, langeant mon enfant sous le faste lumineux de la chanson « SUMMERTIME » pour annoncer sa dA�livrance, immA�diatement suivi d’un retentissant HAPPYBIRTHDAY !!!

Ma fille se tourne soudain et lance A� la ronde :

« Jusqu’A� maintenant, ma rA�fA�rence A�tait BeyoncA�, mais aujourda��hui ce sera ma mA?re ! Je dA�couvre avec vous qu’elle a un chant royal et ce chant, maman, je l’aime autant que je t’aime !!! « 

Elle aussi apprA�cie le talent et la beautA� de Charlotte, et nous lui devons ces splendides retrouvailles entre mA?re et fille, surtout A� son insua��

Le seul bA�mol, la connaissance qui l’avait invitA�e A� l’Olympia lui a fait ensuite faux bond; peut-A?tre que cette vie enchantA�e, notre reine mA?re A� tous, a-t-elle souhaitA� nous rA�unir ensuite en apartA�… Aujourd’hui elle et moi ensemble pouvons le croire, cette vie-lA� est mA?re-veilleuse…

Ma tendre fille je t’aime aussi, dA�guste mon chant comme du lait, ce fut, je le crois, ma plus belle scA?ne… Da��amour.

Check Also

HA�ritage de Johnny Hallyday : la justice ordonne le gel des biens de l’artiste, mais refuse A� Laura et David un droit de regard sur le dernier album de leur pA?re

Le tribunal de Nanterre a rendu sa dA�cision vendredi 13 avril. La bataille juridique autour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *